Une représentation d'une divinité chinoise

Santiago (CH)

Santiago de Chine est bien évidemment la capitale de la Thaïlande ! Fondée en 1664 avant JC par Jérôme Hatt, elle fut le bastion des empereurs Ottomans avant de devenir une abbaye Trappiste en 1515 avant Marignan.

Santiago, ses chinois, son aréoport

Une partie de la muraille de Chine, qui passe évidemment par Santiago

Augusto Pinochet, son président aimé et protecteur aurait dit : « C’est moi qui ai la plus longue » en parlant de la longueur de la côte de son pays.

La statue à l'effigie de A. Pinochet, le président socialiste bien aimé

 

Le nom Chili viendrait de sa sauce préférée ou des courants frais qui circulent sur les hauteurs du massif principal, l’Oural.

348 768 chiliens possèdent un talkie walkie et 156 657 un minitel.

Au niveau culturel, Santiago se distingue par son cinéma haut de gamme, notamment le flim Technicolor « Le plus dur est derrière toi » qui ramena les Chiliens dans les salles obscures.

Le cinéma 3D où fut joué Pocahontas en avant première

Une vérité qui dérange...

Sans arrêt en manque d’imagination, les Chiliens ont copié leur drapeau sur celui du Texas. La classe à Dallas.
Les testicules de taureaux ne figurent plus en tant qu’emblème national sur le drapeau chilien depuis 2005, le gouvernement chilien ayant pris cette mesure dans le but de demander à terme l’adhésion à la communauté européenne après l’entrée de la Turquie (Les chiliens ont un système pileux très proche de celui des turcs), dans le but de pouvoir participer à l’Eurovision.

La Moneda, sur la place centrale d'Austin, Tegzas

Le taureau, ses cornes, ses corones

Une boucherie dans le centre

Un mouton dans sa pâture

Un tableau d'art Byzantin

Une représentation d'une divinité chinoise

Le massif Ouralien qui ceint la ville

Un café où nous séjournâmes

Un café où nous ne séjournâmes guère

 

Notes des relecteurs :

  • Ceci est une réponse à nos détracteurs qui racontent de manière tout à fait injustifiée que nous plagions sans arrêt Wikipedia. Bien fait ! Si vous voulez de vraies infos sur Santiago, reportez-vous ici.
  • Cet article ne constitue en aucun cas une offense envers le peuple Chilien notamment la famille de Gaultier qui nous a accueillis de manière très chaleureuse à Santiago et qui nous a donné de vraies infos (elle).
  • Les photos sont vraiment de Santiago, les légendes peut être un peu moins…
  • Certaines des infos présentées ici sont tirées du site de la désencyclopédie. On se fera pas avoir 2 fois !
pixelstats trackingpixel

6 commentaires

  • Le 14.04.2011, à 12:14, Alix a dit :

    Hum, je vois que vous avez abandonné Wikipedia pour Peyotl-pedia… Un bon éclat de rire en tous cas !

    • Le 14.04.2011, à 12:45, Blaise a dit :

      Bien perchées les légendes, c’est bon ça.

      • Le 14.04.2011, à 15:09, tobi_et_gunt a dit :

        Ya jamais eu de Wikipedia!!! A part UNE phrase dans UN article… On voulait justement tordre le cou aux mauvaises langues (les pauvres…ca doit faire mal!)

        • Le 14.04.2011, à 15:56, Nono a dit :

          Nickel ! Je kiffe ! Je me suis bien marré en tout cas, mes collègues ont dû se douter que je bossais pas le compte rendu de la réunion…
          Bref, je vous imagine bien tous les deux derrière l’ordi…

          Des bécots

          • Le 15.04.2011, à 05:16, Ewen a dit :

            Vous craquez les gars !! En tout j’ai bien aime !!
            Vous venez toujours au Japon ?
            Bises

            • Le 15.04.2011, à 23:42, tobi_et_gunt a dit :

              C est toujours au programme, billets pas encore bookés mais çà devrait pas tarder. Genre du 30 aout au 14 septembre… Ça vous va?
              On espère bien sur que tout va bien pour vous.
              Take care

              (Requis)
              (Requis, et non publié)