IMG_2764

Las Vegas, Nevada (USA)

Las Vegas, un mythe, une légende ! On ne vous cache pas que nous étions tous excités comme des enfants à l’idée de découvrir cette ville hors du commun. Et en effet, dès les premières lueurs sur la route, l’imagination a laissé la place au concret, et on n’est pas déçu !! Déjà, comme toute ville américaine qui se respecte, Las Vegas s’étale littérallement sur plusieurs dizaines de kilomètres dans le désert de Mojave. Son nom signifie Les Prairies en espagnol car à cet endroit de la vallée, le sol regorge d’eau et l’agriculture fut possible pour les premières populations mormones. Aujourd’hui, l’agriculture ne fait plus vraiment partie des secteurs d’activité locaux et la législation du Nevada a laissé s’installer une économie entièrement basée sur le jeu, les femmes et le tourisme. Les Mormons ont aussi déserté la ville, ils ont été remplacés par une faune des plus extravagante. Plus grande ville hotelière et 7º aéroport au monde, Las Vegas est la ville américaine qui a connu la croissance la plus fulgurante ces dernières années.

Trève d’informations générales, passons aux choses nous concernant plus directement. Nous avions reservé deux « suites » au Polo Towers, hôtel bien sympathique situé sur le Strip, l’avenue mythique de Vegas. Les quelques hectomètres entre la sortie de l’autoroute et l’entrée à l’hôtel nous font déjà halluciner sur la quantité d’écrans publicitaires, d’enseignes lumineuses et d’hôtels/casino géants. Flo et Tobi repèrent aussi très vite le « FAT BURGER », petite échope à burger au pied de notre hôtel.

FATBURGER, avec le Polo Towers en fond

Malgré la fatigue du long trajet depuis Yosemite, la curiosité est trop grande et on sort dès le premier soir découvrir un peu les casinos pas loin de chez nous. Les premières vues sur les salles de jeux vont au-delà de ce qu’on imaginait et on passe sûrement pour des bons touristes de base à s’arrêter à toutes les tables de Black-Jack, de Poker ou de Roulette pour épier les paris, la tête des « Gamblers » et les sommes amassées en quelques secondes. Xav et Consti se lancent sans succès dans une variante bizarre du Black-Jack pendant que les autres préfèrent temporiser un peu avant de miser.
Le lendemain, après une nuit de sommeil bien méritée, on profite de la piscine de l’hôtel et des cuisines de nos suites pour se poser tranquillement et laisser passer la chaleur étouffante qui règne dans la ville (105º F soit 40º C facile…). En fin d’après-midi, on part en mode shopping dans les magasins « Outlet » qui proposent des affaires bien intéressantes. Chacun revient avec son ou ses sacs remplis de fringues et chaussures de marque.

Un bâtiment près des outlets qui semble mal résister à la chaleur. Ou bien c'est un bâtiment Windows...

Au menu du dîner, des bons ribs américains qu’on avait découverts à Montréal. Puis c’est le début d’une soirée de jeu, on commence par le Luxor, la pyramide en verre noir du Strip avec son faisceau de lumière qui part à la verticale du sommet, et dont l’intérieur est décoré de hiéroglyphes. On mise nos premiers dollars dans des bandits manchots et des roulettes électroniques. Les plus chanceux/ses ramassent déjà des gains et on découvre le système où à partir du moment où l’on joue, une serveuse passe régulièrement distribuer les boissons de nos choix contre un tips, et on en profite ! Le temps passe alors à une vitesse inouïe et il est vite 4h du mat’.

La salle de jeux du Luxor


La tension du jeu !


La fine équipe avec ses premiers gains

Les premiers rentrent se coucher tandis que les plus affamés de jeu se dirigent vers d’autres casinos. Avec Flo, vos deux voyageurs finiront vers 9h sur une roulette à 5$ au Bellagio. Et ils en ressortiront avec une mise doublée et donc tous fiers. Consti s’étant réservé pour un tournoi de poker, il se lève quand on rentre et reviendra 5h plus tard en en ayant recouvré ses pertes de la veille pendant que les autres prennent la mesure de leurs gains et se remettent de cette longue soirée…

L'objet du délire: la Roulette du Bellagio

En fin d’aprem, pour faire un peu de naturel et de culturel sans faire trop de route, on part voir le Red Rock Canyon au coucher du soleil. C’est agréable de sortir un peu de la chaleur et de la foule du Strip.

Les roches du Red Rock Canyon


Prise de pose au canyon

Mais ça ne durera pas longtemps, on rentre vite se faire un repas frugal pour les uns et un FatBurger pour certains avec dans l’optique de sortir tôt pour « visiter » un max de casinos.
On commence par admirer le spectacle d’eau et lumière du Bellagio (1200 jets d’eau), puis on rentre successivement dans le Bellagio, le Caesar Palace et le Venetian, et on en prend plein la vue devant leurs décors mégalos dont voici des aperçus :

Le plan d'eau avant le spectacle


Le spectacle d'eau


Le film tourné par Gaultier.

Les jardins (intérieurs) du Bellagio


Paris sur le Strip


Décor dans la galerie commerciale du Caesar


Céline au Caesar Palace


Décor romantique dans le Venetian


Mario et son collègue bossent sur le Strip

On se lève hyper tôt le lendemain pour aller enfin voir le Grand Canyon, expérience que nous décrirons dans le prochain article

pixelstats trackingpixel

10 commentaires

  • Le 09.08.2011, à 00:07, Alix a dit :

    J’irai où tu iras, mon pays sera toi
    J’irai où tu iras qu’importe la place
    Qu’importe l’endroit

    • Le 10.08.2011, à 05:25, jo la tambouille a dit :

      FAT !

      • Le 10.08.2011, à 08:04, Anne (dada ) a dit :

        Hou la la la !!!! revenez intacts aprés tout ça .

        • Le 10.08.2011, à 14:20, Hubert a dit :

          Je suis tout cela sans rien dire depuis le début ! Mais maintenant trop de têtes connues pour me taire !

          Alors bises à Mouna, et salut, par ordre de l’alphabet, à Constantin, Gaultier, Thomas et Xavier. Hop !

          Bravo pour les textes sympas, bravo pour les photos belles et nettes !
          Super ce que vous faites, merci du partage.

          • Le 14.08.2011, à 20:20, Charlotte a dit :

            et moi aussi j’étais là … ! Merci Hubert, hein sympa!

            • Le 15.08.2011, à 15:01, Hubert a dit :

              C’était pour ceux que je connais en vrai. :-)

              On se connait ?
              Si oui : :-))
              Si non : Hello !

            • Le 26.08.2011, à 16:22, mouna a dit :

              tap tap tap girls girls girls

              (Requis)
              (Requis, et non publié)