SONY DSC

Sydney (AU)

C’est un peu décousu et on vous retranscrit ça pêle-mêle, et nous nous en excusons mais le timing fait que nous devions écrire cet article sur Sydney après ceux sur la Nouvelle-Calédonie et malgré le fait que nous ayons passé plus de temps à Sydney avant qu’après notre escapade vers Nouméa. En effet, on est resté 5 jours à Sydney après notre grosse semaine à Melbourne mais nous y avons passé 3 autres jours à notre retour du « Caillou ». Cet article va tenter de vous décrire un peu les différentes choses qu’on a pu faire dans la ville la plus peuplée (et sûrement la plus riche) d’Australie.

Dans la baie de Sydney


Opera House illuminée

On s’était quitté sur une petite galère de covoiturage en partant de Melbourne, tellement galère d’ailleurs qu’on a fini par prendre un bus de nuit… Mais malgré la fin de la maladie (bénigne) de Thomas et pas énorme d’espace pour les jambes (on passe aussi le chauffeur qui pète l’embrayage en arrivant dans Sydney…), ce fut une des meilleures nuits en bus qu’on ait faite : presque dormi tout le temps, pas de musique ou de bip intempestif et les routes étaient très bonnes. À l’arrivée, on fait la connaissance de deux Bretonnes (pour changer) qui sont au tout début d’un voyage un peu similaire au nôtre. On passera la matinée au soleil dans un parc avec elles à discuter de nos aventures et à donner quelques bons plans avant de rejoindre chacun nos auberges respectives. Pour nous, direction la côte et plus précisément Bondi Beach, une des plages les plus prisées des surfers mais aussi des gens du coin. Cependant, il ne fait pas oublier qu’ici c’est à peine le début du printemps et les hôtels, auberges ou pensions sont loin d’être pleines. La température en soirée nous rappelle aussi très vite que les suintances nippones sont loin derrière mais les journées restent très agréables et ensoleillées. Les couchers de soleil sur Bondi Beach sont magnifiques, les soirées au pub pour les match des bleus beaucoup moins !

La plage préférée des surfers


Coucher de soleil sur les maisons de la pointe Bondi

La veille d’une journée s’annonçant chaude et ensoleillée, on décide de partir avec un genre de tour opérateur qui propose une excursion à bon prix vers les « Blue Mountains », chaîne de vieilles montagnes formant un grand canyon dans les terres. On tombe sur un sacré guide, très à cheval sur les dates et les chiffres en général et qui nous animera la journée sans être relou (ou presque). On découvre de magnifiques points de vue sur ce massif impressionnant. Un tour organisé sans frais caché n’en étant pas un, on a le droit à nos 25 AU$ de frais pour prendre un téléphérique surplombant le fond du canyon et donnant des aperçus inédits sur les cascades et la flore du coin. On descend aussi à l’aide d’un ancien « ascenseur » dont la pente dépasse les 50º en bas du canyon pour apprécier une fois encore la flore mais surtout la faune dans cette genre de jungle australienne. On rentre à Sydney en fin d’après-midi en bateau, voguant dans la baie de Sydney jusqu’à apercevoir le fameux « Harbour Bridge », les tours du centre ville brillant de mille feux et bien sûr l’opéra, bien joli éclairé de nuit. Cette arrivée dans le centre nous permet d’arpenter un peu le CBD (Central Business Disctrict) avant de rentrer à Bondi pour la nuit. On partira le surlendemain très tôt pour notre vol vers Nouméa.

Sur le promontoire, la vallée "bleue"


La vallée des Blue Montains


Cascade sans bain fraîcheur


Un perroquet


Les trois soeurs


La grosse pente et les wagons


Chemin balisé autour des anciennes mines


Mirador près de la cascade


Notre premier kangourou !


D'autres kangourous


Coucher de soleil sur la baie de Sydney

À notre retour de Nouméa, et malgré la tristesse qui nous empare d’avoir laissé deux très bons potes loin de nous pour une durée indéterminée, on se reprend en main et on va s’installer dans le quartier de Kings Cross, beaucoup plus central que Bondi, pour les trois derniers jours en Australie. N’ayant pas vraiment étudié la chose en Nouvelle-Calédonie, c’est un peu par hasard qu’on en choisit un dans ce quartier qui regorge d’adresses pour les « Backpackers » comme nous. On se retrouve dans une auberge pas mal foutue avec un beau rooftop d’où on aperçoit l’opéra au loin. On visite le quartier le premier jour, découvre quelques bonnes adresses pour aller manger et on se plonge dans des lectures qui nous prennent pas mal d’heures. La veille de notre départ définitif d’Australie, on va rejoindre un groupe dans le CBD pour un « Free Tour » donné par un Australien sympa qui connaît pas mal le coin. On passe trois heures à arpenter les rues de Sydney, découvrir les différents quartiers du centre mais surtout l’histoire de cette ville. Intéressant notamment de savoir qu’au tout départ, c’est Sydney qui accueilla la première vague d’immigrants au début du XIXè siècle : environ 1500 hommes, moitié militaires, moitié prisonniers. C’est d’ailleurs la raison première pour laquelle les Anglais ont colonisé l’Australie ; ils n’avaient plus de place dans leur prison pour accueillir tous les malfrats et étaient obligés de les envoyer autre part (aux États-unis au début, puis en Australie quand les Américains n’en voulaient plus ! ). Après cette visite guidée, on rentre doucement vers l’auberge, sous le soleil printanier australien, en passant par l’opéra puis le jardin botanique. Bien belle dernière journée à Sydney, en Australie et en Océanie. Le lendemain, on entame en quelque sorte le chemin retour, direction le Vietnam.

Pitts Street, CBD


Fontaine sur Market Place qui apparaîtrait dans Matrix


Un plan stylisé de la ville


Une sculpture sur une place branchée


En mode graf'


Un véritable aborigène qui joue du didjeridoo sur un fond de transe


L'Opera House de jour


Un marché à The Rocks


Sculpture dans le Botanic Garden


Un aperçu des buildings depuis le jardin Botanique

pixelstats trackingpixel

20 commentaires

  • Le 11.10.2011, à 21:50, Hubert a dit :

    Avec tous ces kangourous, une bonne photo, c’est dans la poche !
    (oui…)

    Alors, le Viet-Nam, maintenant… je fais tourner ma mappemonde, ça filoche !

    Encore merci de vos intéressantes nouvelles.

    • Le 12.10.2011, à 20:04, timerous a dit :

      j’adoooore les cascades, y en aura encore au Vietnam, je crois ?

      Bon ça y est, vous êtes sur le bon continent, vous pouvez rentrer à pied, plus besoin d’avion, cela fera moins de frais.
      revenez à la maison, je vous ferai un saucisson en brioche pour Noël.
      Bisous,

      • Le 13.10.2011, à 05:48, tobi_et_gunt a dit :

        Pour l’instant les cascades au Vietnam tu sais mieux que nous, si on en voit on pensera à toi !
        On peut rentrer à pied mais avant on va voir la baie d’Ha Long. On vous dira comment c’est !
        Bisous.

      • Le 13.10.2011, à 09:14, Ric a dit :

        DIegooooooo, libre dans sa têeeete, l’ami gaunti semble donner raison à johnny. Bon les mans vous commencez à être les meilleurs fournisseurs de Wallpaper que j’ai connu, et c’est pas peu dire. Du coup mes collègues (un peu cons il faut le dire) pensent que je reviens chaque WE de l’autre bout du monde !!!

        • Le 13.10.2011, à 19:33, tobi_et_gunt a dit :

          Donne leur notre adresse il se sentiront moins cons

        • Le 13.10.2011, à 11:28, Laguij a dit :

          hè les mans, votre perroquet, c’est une perruche !

          • Le 13.10.2011, à 19:34, tobi_et_gunt a dit :

            Bon d’accord on n’est pas des experts. On tâchera de faire attention à l’avenir

            • Le 14.10.2011, à 11:30, olbar a dit :

              c est un balbuzard pecheur non?

              • Le 15.10.2011, à 00:12, Charlotte a dit :

                le man se la pete graaaave!

          • Le 15.10.2011, à 10:27, Anne (dada) a dit :

            ET oui !!! c’est une perruche . Bravo MON Guillaume . Comme quoi « les chiens font pas des chats » voilà une pensée philosophique .
            Félicitations Olbar… le Balbuz

            • Le 15.10.2011, à 22:40, ric a dit :

              Maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!!!!

              • Le 15.10.2011, à 22:42, No a dit :

                C’est à Canary Bay !!!! Qu’y a des filles qui s’aimaient !!! hou hou

                • Le 15.10.2011, à 22:42, No a dit :

                  Umbrella ela ela ela !!!!!!

                  • Le 15.10.2011, à 22:43, ric a dit :

                    héhéhéhé

                    • Le 15.10.2011, à 22:45, Gaelle a dit :

                      heyyyyyyyyyyyyyy!!! on se retrouve pour un mai thai !

                      • Le 15.10.2011, à 23:13, No a dit :

                        Après le bip on se parle et on se fait du mal !

                        • Le 15.10.2011, à 23:14, ric a dit :

                          all the crazy bitch are there tooonight, wanna dreams of past time memories i just want let it go for a wile

                          • Le 16.10.2011, à 01:12, No a dit :

                            Ca fait rire les oiseaux ! et fait chanter les abeilles !

                            • Le 16.10.2011, à 11:54, Alix a dit :

                              Tous ces commentaires me font tourner la tête, à partir de la compagnie créole et de lorie j’avais franchement le tournis !

                              Bravo pour votre compte rendu urbain de l’Australie, ça manque de wombat au nez poilu du nord mais ça donne quand même envie donc c’est une sacrée perf !

                              • Le 03.02.2012, à 11:49, Laguij a dit :

                                oh t’as vu y’a un mec qu’est allez voir le post sur sydney!
                                truc de ouf.

                                (Requis)
                                (Requis, et non publié)