P1030374

Koh Pha Ngan & Koh Samui (THA)

Nous avons quitté Bangkok (probablement le sujet du prochain article) pour nous rendre à Koh Pha Ngan, île de 10 km par 10 km dans le golfe de Siam puis Koh Samui où les copains vus à Chiang Mai disposent d’une villa. Objectif soleil, plage et paysages qui vont avec.

Après un trajet en bus maussade, une longue attente de connexion en ferry et quatre heures de bateau, on débarque sur l’île de Pha Ngan vers midi. On esquive habilement les tuks-tuks et les taxis car on sait qu’on ne va pas loin puis on s’installe chez Cookies dans un bungalow à dix mètres d’une plage bien mais pas top, sur la côte ouest de l’île. On est quand même ravi de pouvoir s’y baigner et de déguster un curry vert dans le restaurant de l’hôtel. En plus la vue est jolie et il y a des transats… Autant dire que la journée n’a pas été très productive mais plutôt réparatrice (bus de nuit thaï, pas besoin de dessin ?).

Ça sieste après la baignade le soir de l'arrivée à Pha Ngan

Le lendemain, on est en forme pour visiter l’île. On négocie des scooters et de l’essence et on parcourt rapidement les dix kilomètres du flanc ouest de Pha Ngan. On arrive à une presqu’île qu’on croyait paradisiaque mais qui est envahie de détritus. Grosse déception, on repart illico en quête d’une plage propre en longeant la côte nord, ce qui nous amène dans la crique de Chaluklum où c’est mieux mais pas encore tout à fait ça. On apprendra que les problèmes de pollution et d’eau trouble sont dus à la sévérité de la mousson de cette année et à l’eau qui descend (difficilement) depuis le nord de la Thaïlande en charriant tout sur son passage. On se baigne quand même un peu car le soleil est de la partie et on a bien chaud. L’entrée dans l’eau ne présente aucun défi tellement elle est tiède. Mais on n’est pas satisfait et on a entendu parler de cascades à proximité, alors en enfourche nos bécanes et descend au sud par la route principale de l’île jusqu’à Phaeng. Ici, contrairement au continent, l’eau n’abonde pas mais on trouve une vasque (fraîcheur) largement baignable. On en profite alors bien, surtout après la montée jusqu’au « point de vue » qui nous a bien réchauffés.

Baignade dans une vasque de la cascade de Phaeng


Essence au détail sur les îles

Après tout ça il nous reste du temps, de l’essence et de l’énergie pour pousser jusqu’à Haad Rin avant la nuit. C’est la baie où se tient chaque pleine lune la Full Moon Party à la pointe sud-est de l’île mais les témoignages négatifs (à base de bastons et de drogues administrées à notre insu) qu’on entend en discutant avec les gens nous font de plus en plus hésiter à participer à cette fête. C’est donc utile d’aller voir le lieu trois jours avant la tenue de la fête, d’autant que la plage est assez propre et jolie et nous offre une énième baignade sympa pour la journée. On en profite même pour sortir le frisbee !

Repérage sur la plage de Haad Rin


L'autre côté de la plage de Haad Rin


Les stands à bucket, trois jours avant la fête

On rentre tranquillement au bungalow pour la deuxième soirée ici, et on ne traîne pas longtemps car on a un bateau pour notre seconde île thaïlandaise le lendemain matin. Ceci nous amène à Koh Samui en début d’après-midi. Nos amis étant partis en excursion pour la journée vers Koh Tao, on cherche à aller en stop vers une des plages qui se trouve sur la route. Ce moyen de locomotion ne fonctionne pas très bien ici et seulement des chauffeurs de taxis s’arrêtent pour nous demander où l’on va. On finit par craquer pour un taxi à moitié prix qui nous dépose dans Chaweng sur la côte est. On squatte un resto-wifi pour poster notre article sur Chiang Mai puis on va se prendre un bain de mer et de soleil sur la grande plage jusqu’à la tombée de la nuit.

Baignade à Chaweng


Pêchés par Tobi au bord de la plage, des Space Invaders pour les geeks ou des cœurs pour les filles

On retente le stop sans trop de succès pour rejoindre Laem Set où on arrive presque en même temps que Nolwenn, Gaëlle, Amélie, Nicolas, Geoffroy et Michaël. Petite soirée de retrouvailles dans leur villa bien agréable, grosse bouffe faite maison arrosée de quelques bières Chang.

Photo de groupe au bord de la piscine

Le lendemain on se prépare tranquillement, fait une lessive, des trucs de routards, et on passe l’après-midi sur la plage de Lamai. Ce coup-ci on a prévu des petites pancartes et le stop fonctionne très bien !

À Lamai, Koh Samui

Troisième journée à Koh Samui, et 10 novembre, soir de pleine lune. On décide finalement d’aller à la Full Moon et on se prépare en conséquence : gestion des transports (car c’est sur Koh Pha Gnan), confection de sandwiches, vêtements qui ne craignent pas… On prend quand-même une heure pour aller se baigner à Lamai avant le départ à 17 heures de la maison. On se fait amener en camionnette vers le nord de Samui puis sur un hors-bord jusqu’à Pha Gnan et on retrouve les amis sur la plage de Haad Rin. On est là tôt et il n’y a pas grand monde sur la plage jusqu’à 22 heures. Mais après, ça se remplit et on passe d’attraction en attraction le long de la plage de deux kilomètres : une grande corde à sauter enflammée, un toboggan, des podiums de musique transe ou autre, des shows de bolas et de bâtons enflammés, les stands à buckets, … La pleine lune se lève pile en face de la plage et comme c’est la fête des lumières on voit pas mal de lanternes flottantes s’éloigner sur l’eau depuis la plage. L’ambiance est plutôt joviale, on ne constate aucun des désagréments pour lesquels on nous avait déconseillé d’y aller. Au final on est content d’avoir participé. On a même pu tester de boire des cocktails à la paille et, comble du raffinement, dans des petits seaux de plage. À réitérer ?

L'objet du scandale...


Tatouages fluos à la Full Moon


Tobi et Niko, plus que sobres

La journée du lendemain laisse arriver une période de mousson, donc des averses chaudes. On la passe dans la villa en mode brunch, piscine, lecture, film… On sort vers 17 heures pour une dernière baignade à Lamai, faire un billard, grignoter un Pad Thaï ou un curry et on ne rentre pas tard. On partira le lendemain midi (après avoir tout rangé) vers Bangkok pour un retour à Paris pour les uns et un vol vers Katmandou le surlendemain pour les autres !

En conclusion, les îles du golfe de Siam (ou de Thaïlande) sont une bonne destination plage, fiesta et glandouille. Elles nous ont aussi permis d’ajouter des photos à nos pages Gwenn Ha Du et Miscellanées.

pixelstats trackingpixel

8 commentaires

  • Le 14.11.2011, à 11:34, Niko a dit :

    Mais ouais les mans!
    J’espère que votre trajet jusque BKK s’est bien passé, pour nous nickel, on est de retour à la vraie vie et c’est un peu dur…
    Sinon, il manque quelques détails sur la full-moon…

    • Le 14.11.2011, à 19:47, ric a dit :

      On fait des trucs de routards ???
      Réponse a) On déjeune entrée plat fromage dessert et quart de rouge pour 11,50 eulons à la cantine « chez gégé » sortie N°7 sur la route d’Angers
      Réponse b) On se masturbe à l’arrière d’un 36 tonnes remorque sur un calendrier Pirelli de l’année 2003
      Réponse c) On fume Gäle sur Gäle en roulant surchargé de cigarillos espagnoles en esperant pouvoir les revendre aux collègues des bureaux après 17h30 au volant
      Réponse d) On tir sur la chevillette autant que faire se peu dans l’espoir de faire un bruit de Cargo au départ du Havre

      • Le 14.11.2011, à 19:48, ric a dit :

        A oui, « les détails les détails »

        • Le 22.11.2011, à 19:55, ido a dit :

          toujours aussi magnifique!
          vous êtes où??

          biz

          • Le 25.11.2011, à 23:36, Hubert a dit :

            Bien sympa tout ça, merci, merci !

            Et bravo pour les sages baignades avec de l’eau jusqu’à la thaï…

            • Le 26.11.2011, à 12:35, Gaëlle a dit :

              Et la suite ? elle est où la suite ?
              Vous allez toujours bien ?

              • Le 29.11.2011, à 04:25, Nemo a dit :

                Toujours aussi dur la vie à ce que je vois…. :-D
                Bref on pense à vous!!!!
                GROS BISOUS

                (Requis)
                (Requis, et non publié)