Ambiance...

Route 1 & Venice Beach, CA (USA)

Une fois n’est pas coutume, voici un post relatant une partie de notre road trip californien s’étalant sur deux périodes distinctes: notre remontée le long de la côte californienne entre LA et San Francisco après les étapes en Nevada, Arizona et Utah (et avec Charlotte et Florent) puis notre redescente sur cette même route après San Francisco (cette fois-ci avec Xav, Mouna et Consti « seulement »).

La route nº1 fut construite il y a pas mal de temps dans un but touristique afin de permettre aux visiteurs de passage ainsi qu’aux locaux d’apprécier la côte californienne, notamment entre Los Angeles et San Francisco. On a en effet pas mal ridé cet axe car il offre plein de paysages magnifiques et variés tout au long de la côte et les plages, parfois sauvages, parfois plus « touristiques/surf » invitent au repos et à la détente.

La route accrochée à la falaise


Une des nombreuses plages sauvages sur la route nº1

La première partie, la remontée donc nous a permis de retrouver un climat moins étouffant que nos derniers jours à Vegas et autours des canyons. L’air marin qui se fait sentir dès l’approche du littoral fait un bien énorme et notre premier jour sur la plage de Pismo Beach nous fait un bien fou! Notre première nuit à Maricopa nous permet de faire la rencontre de Mario, un Grec installé en Californie depuis plus de 20 ans et qui tient un super resto dans deux anciens wagons: le Rock & Roll Diner, très bonne adresse, que nous recommandons vivement. On remonte ensuite doucement, sans oublier les pauses plages, pour passer une seconde nuit (toujours en mode motel…) à San Simeon, petit bled directement sur la mer, au sud de Big Sur, notre étape du lendemain. Big Sur se démarque par sa côte très sauvage et les parties de route accrochées à la falaise. On roule tranquillement et entrecoupé de pas mal de pauses, on profite pleinement des panoramas magnifiques sur les 150 km de côtes.

Rock & Roll Diner!


Betty Boop & Mouna


Des éléphants de mer se prélassent au soleil

On débarque ensuite dans la baie de Monterey, à moins de 200 km de SF, où les villes de Carmel, Santa Cruz et Monterey se distinguent respectivement par leurs habitations cossues, leurs spots de surf et leur population latino. Une journée et une soirée sur place puis on s’enfonce dans les terres pour une dernière nuit à Gilroy. À peine 30 km dans les terres suffisent pour monter de quelques centaines de mètres en altitude et perdre pas mal de degrés: les nuits sont fraîches en Californie! On partira le lendemain dans la matinée direction SF pour rendre le van et s’installer dans notre hostel.

CUIR


Jolie arrière-cour à Carmel

4 jours après, on repart vers le sud dans une autre monture (petit SUV négocié à bas prix) avec nos trois derniers covoyageurs. Soit, la première partie du trajet et similaire à celle effectuée quelques jours plus tôt mais il y a tellement de choses à voir qu’on a presque pas refait la même chose :) Première nuit à Salinas pas loin de la baie de Monterey. On visitera la Mission de Carmel, une des nombreuses missions espagnoles de la côte (à l’époque coloniale, les Spaniards ont « évangélisé » la Californie en construisant de nombreuses missions et en envoyant des religieux prêcher la bonne parole).

Carmel Mission


Carmel Mission


Un joli cèdre dans la cour de Carmel Mission

Après cette visite, on se dirige vers Big Sur, again, mais cette fois-ci on s’arrête très vite sur une plage sauvage et magnifique battue par les vents et les vagues pour prendre un bon pique-nique. On sera tellement bien installé qu’on y passera toute la journée. Un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique cloturera en beauté cet après-midi de farniente, frisbee et ballon.

Fin de journée sur la plage


Notre spot pique-nique et le spot frisbee sur la plage


Un magnifique coucher de soleil sur la plage

On passera la nuit à San Luis Obispo, rien à voir avec Pascal. Mario aura le plaisir de nous revoir pour apprécier encore une fois ses mets délicieux dans son sympathique resto. On enchaîne ensuite par une dégustation de vins californiens (maison Firestone) dans la région de Los Olivos, toujours vers le sud. Ce coin est d’ailleurs connu pour avoir été le lieu de résidence de notre cher et regretté Mickael Jackson. On passera faire une photo souvenir devant le portail de Neverland, son ranch mythique perdu dans l’arrière-pays californien.

Dégustation


Post dégustation dans le jardin de la maison Firestone


Devant chez Michael!

Une nuit à Buellton, ville fantôme faite de Burger King et de supermarché, puis nous nous rendons à Solvang pour un petit-déjeuner danois! C’est là que vous nous dîtes pourquoi danois, ben parce que Solvang est un faux village d’immigrants danois, véritable attraction touristique avec ses maisons traditionnelles, ses moulins et ses femmes blondes en costume qui nous servent du pain brun et de la charcuterie scandinave. Étrange mais amusant et plutôt joli. Une fois le tour de la ville effectué, on se dirige vers la ville ô combien mythique de Santa Barbara. Ça commence à sentir Los Angeles, certaines villas sont magnifiques et le front de mer, malgré quelques plateformes pétrolières au large, est assez joli (on vous passe l’épisode de la plage pleine de goudrons soi-disant naturel…). On se fait plaisir avec du bon fromage et notre vin californien de la veille (Julie, qui nous a fait gouter les vins a kiffé notre « style » et notre « spirit » et nous a offert une bonne bouteille!) lors d’un nouveau pique-nique sur la plage se Santa Barbara.

Solvang


Santa Barbara vue du haut du tribunal: les montagnes, la mer...


Santa Barbara Courthouse


Pique-Nique fromage/vin rouge sur la plage de Santa Barbara

Le lendemain, il est temps de rejoindre Los Angeles et notre hostel sur Venice Beach. Un passage à Malibu avec les fameuses cahutes de sauveteurs donnera l’occasion à Mouna de poser avec « Mitch ». Les plages s’étendent à perte de vue et les villas de stars rivalisent de grandeur et mégalomanie.

Mitch & Mouna à Malibu

On arrive le 17 en fin de journée à Venice Beach dans un hostel super bien situé, directement sur la plage avec sa ballade en front de mer. Le fameux skate park est à 200m de notre chambre et on profitera pleinement des nombreux riders qui se défient à coup de grabs, slides et autres tricks! La faune à Venice Beach est vraiment particulière entre les artistes de rue, les riders, les personnes un peu plus « perdues » et les touristes qui arpentent la ballade. La plage est encore une fois immense et les hélicoptères du LAPD, la police locale, nous survolent sans arrêt pendant la journée, comme dans les films.

L'entrée du Skate Park


Venice Beach


Venice Skate Park


Derniers tricks avant la nuit


Grab sur Venice

Avant que Xav et Mouna ne partent, on profitera de la voiture pour faire un saut à Hollywood et son fameux Boulevard pour admirer les étoiles dédiées aux stars du petit et grand écrans et marcher sur les pas des acteurs se rendant à la cérémonie des oscars. L’endroit a un peu perdu de son charme mais c’est toujours marrant de le voir.

Ambiance...

Xavier et Mouna nous quittent malheureusement le 18 au soir. 30h de voyage les attendent entre LA, SF et Paris… Merci à eux d’être venus nous voir, en espérant qu’ils garderont un très bon souvenir de ces trois petites semaines avec nous.

Qui dit voyager aux USA dit beaucoup rouler, qui dit rouler dit voiture de location et qui dit voiture de location dit risque que cela encourt…. Il ne nous est rien arrivé de grave jusqu’à présent (pourvu que ça dure!) mais on a failli se retrouver dans une drôle de situation en arrivant sur la côte. En effet, n’ayant qu’un jeu de clé, on a toujours fait très attention à ne pas le perdre et à toujours le garder sur nous jusqu’au jour où… Dimanche soir, 19h, petite station service le long de la Highway entre Vegas et LA, clé coincée dans la voiture fermée et dont seulement les deux écoutilles étaient entrouvertes. Comme vous le verrez sur les vidéos, on a fait une parfaite équipe de McGyver (tige en plastique adaptée à une tige en métal elle-même avaec un crochet au bout!) et on a réussi à récupérer notre « précieux » sans appeler de dépanneur ni de serrurier! Petite péripétie dont on se souviendra.

pixelstats trackingpixel

8 commentaires

  • Le 25.08.2011, à 09:55, Dead a dit :

    Bien joué la pêche au canards les boyz !

    • Le 25.08.2011, à 12:46, Nono a dit :

      J’espère que vous vous êtes acheté des santiags… ?

      • Le 25.08.2011, à 18:43, Charlotte a dit :

        parfait ce film en mode Fort Boyard!!
        on a eu chaud…

        • Le 25.08.2011, à 21:31, Anne (dada) a dit :

          Moi je suis « scotchée » bravo bravo… surtout pour la clé !!

          • Le 25.08.2011, à 22:26, Némo a dit :

            Et heureusement que les écoutilles étaient ouvertes!!
            Vous me faites rêver!!!!

            • Le 26.08.2011, à 16:20, mouna a dit :

              Santa Barbara qui me dira POURQUOI j’ai le mal de vIIIvrEE

              • Le 26.08.2011, à 16:21, mouna a dit :

                Marioooo où es tu? Mitch je t’aimeuh!

                (Requis)
                (Requis, et non publié)